Bienvenue sur le site du CRES

Agir sur les environnements alimentaires pour un accès universel à desrégimes alimentaires sains au Sénégal : Le comité scientifique du projet atenu sa première rencontre

Le comité scientifique du projet « Agir sur les environnements alimentaires pour un accès universel à des régimes alimentaires sains au Sénégal » s’est réuni le mardi 23 mai 2024. Le siège du Consortium pour la recherche économique et sociale (CRES) a servi de cadre d’échange pour cette première rencontre. L’ordre du jour de cette réunion a porté sur deux points essentiels : présenter le projet et discuter du rôle du comité scientifique dans sa mise en œuvre.

Professeur Abdoulaye DIAGNE, directeur exécutif du CRES, a adressé ses remerciements à l’endroit des membres du comité scientifique pour avoir répondu présent à cette réunion. La présentation du projet faite par Dr Fanta Ndioba SYLLA, chercheure au CRES a porté sur les objectifs du projet, les résultats et extrants attendus ainsi que le chronogramme des activités.

Chacun des membres du comité scientifique a apprécié tour à tour l’initiative et a souligné l’importance de la rencontre. Les membres du comité n’ont pas manqué de soulever des questions et d’apporter des suggestions pour rendre le projet le plus inclusif possible. La plupart des questions concernent la dimension genre, l’inclusion des députés sur le volet appui à l’élaboration de projets de loi relatifs au système alimentaire nationale, la table de composition des aliments, ou encore la contribution du projet à l’élaboration des recommandations alimentaires nationales (RANS). D’autres questions concernant l’absence de la prise en compte du risque climatique parmi les déterminants de la malnutrition, la nécessité de mettre l’accent sur la santé publique et la géographie de la malnutrition ou la nécessité d’étudier les causes des carences en micronutriments qui persistent au Sénégal malgré les nombreuses interventions qu’il y a eu.

Aux termes des interventions des différents membres du comité scientifique, le Pr Diagne a bien apprécié les suggestions qui ont été faites et a promis qu’il veillera à leur prise en compte dans le projet. Il est également revenu sur le rôle du comité scientifique. Selon le Pr Diagne, de façon globale, le comité scientifique fait partie du dispositif de gouvernance permettant d’assurer la bonne exécution du projet en ce sens qu’il va appuyer l’équipe de recherche du projet à améliorer la pertinence et la qualité de ses travaux. Compte tenu de la pluridisciplinarité et de la complémentarité des parties prenantes dans l’exercice des activités du projet, l’intervention du comité consultatif est exprimée en quatre axes. Il s’agit de :

  • ⁠ ⁠Aider à compléter les données sur la composition nutritionnelle
  • ⁠ ⁠Valider la table de composition des aliments et anti-nutriments
  • ⁠ ⁠Commenter les rapports de recherche
  • ⁠ ⁠Contribuer à la dissémination des résultats du projet dans les médias (Participation à des émissions et interviews qui seront organisés)

Les membres du comité scientifique ayant participé à cette première réunion sont : Pr Abdoulaye Diagne, directeur exécutif du CRES, Dr Fatou Cissé, chef du département croissance et équité du CRES, Pr Awa Traoré de la FASEG/UCAD et du CREA, Dr Waoundé Diop de la FASEG/UCAD, Pr Nicolas Ayessou, de l’ESP/UCAD, Mme Mbeugé Thiam, représentante de la FAO, Professeur Diégane Diouf, de l’USSEIN, Professeur Abdou Aziz NIANG de l’UASZ, Monsieur Assane Dieng, représentant de l’ITA et Professeur El Hadji Malick Sy CAMARA, de la FLSH/UCAD.

Top