2011_Aléas pluviométriques et pauvreté dans les économies du Sahel : le cas du Sénégal

Dans cet article, l'auteur tente d’évaluer l’impact de chocs pluviométriques sur la pauvreté à l’échelle des différentes zones agro-écologiques du Sénégal à l’aide d’un modèle d’équilibre général calculable dynamique dans lequel nous intégrons un indice qui capte les fluctuations pluviométriques. Les résultats de ses simulations attestent que l’impact d’une mauvaise pluviométrie est davantage ressenti par les ruraux des zones agro-écologiques du bassin arachidier, de la zone sylvo-pastorale et de la Casamance, relativement plus dépendantes de la pluviométrie dans leurs activités de production. Compte tenu des liens inter-branches entre l’agriculture et le reste de l’économie, les urbains, en particulier ceux résidant hors de la capitale, sont également affectés. En revanche, lorsque surviennent des périodes d’excédents pluviométriques, l’incidence de la pauvreté baisse chez toutes les catégories de ménages.
Classification JEL : Q1, O13, I3, C6